Achat de murs de boutique : ce qu’il faut savoir

0

Pour toute personne souhaitant investir dans l’immobilier, les murs de boutique, aussi appelés murs commerciaux ou murs de magasin, constituent une valeur sûre et une alternative rentable pour placer son argent sur le moyen et long terme. Voici un panorama complet autour des murs de commerce, leurs particularités, leurs avantages et les démarches à suivre pour réussir son projet d’investissement.

Murs de boutique : de quoi s’agit-il ?

Contrairement à l’investissement locatif, l’investissement dans un local commercial consiste à acquérir des murs de boutique afin de les louer à un exploitant. On parle ainsi d’achat de murs de boutique.

À ne pas confondre fonds de commerce et murs commerciaux, sachant que ceux-ci constituent le local commercial dédié à l’exploitation des éléments corporels et incorporels ainsi que le droit au bail.

Concernant l’exploitant, il peut s’agir du propriétaire des murs lui-même ou d’un locataire. Dans le premier cas, l’exploitant peut choisir entre vendre le fonds avec les murs ou le vendre seul.

Les avantages d’investir dans les murs de commerce

Investir dans les murs de boutique présente de multiples atouts par rapport à l’investissement locatif, à savoir :

  • Des loyers fixés librement
  • Une durée de location plus longue
  • Un rendement annuel optimal : entre 8 et 10% du capital investi
  • Des dépenses réduites : les taxes des locaux commerciaux et les gros travaux sont souvent à la charge du locataire

Achat de murs de boutique libres ou occupés ?

Avant de choisir une offre en ligne comme sur flagship.fr spécialiste des murs de boutiques, il est important de connaître les différents types de murs commerciaux proposés sur le marché.

  • Murs de commerce libres: ils nécessitent souvent des travaux d’aménagement spécifiques pour exercer son activité dans de bonnes conditions. Le commerçant locataire devra ensuite développer son fonds de commerce, puis créer et fidéliser ses clients.
  • Murs commerciaux occupés: le vendeur peut proposer l’achat d’un fonds de commerce ou un bail commercial avec/sans versement d’un pas de porte. En revanche, le commerçant doit s’acquitter de ses loyers au risque d’annuler le contrat de bail et perdre la valeur de son fonds.

Bon à savoir : l’achat de murs de boutiques occupés présente deux atouts majeurs. D’une part, cela permet de connaître la rentabilité du projet dès le départ, et d’autre part le risque est moins élevé concernant la durée d’inoccupation du local. Quant à l’achat de murs commerciaux vides, il faudra déterminer le loyer pour s’assurer de la rentabilité du projet d’investissement.

Investissement dans les murs de boutique : les démarches à suivre

Pour investir dans des murs commerciaux, quelques étapes doivent être respectées :

  • Recherche des murs: choix de la situation géographique, de l’indice de construction, etc.
  • Création de la structure juridique: constituer une SCI (société civile immobilière) avec un capital…
  • Financement du projet: la SCI peut être financée jusqu’à 110%, frais de notaire et montant des murs inclus

Bon à savoir : dans une SCI, les biens détenus ne sont pas saisissables.

Adrien Carbaliau

Adrien Carbaliau

Ingénieur financier et titulaire d’une maîtrise en finance de marché, Adrien Carbaliau suit le secteur de l'épargne Chez Liafa depuis début 2016.
Il écrit donc pour Liafa.fr pour informer le Public des dernières actualités sur l'immobilier et le monde de la Finance ou de la Banque, plus particulièrement en France...
Adrien Carbaliau
Summary
Review Date
Reviewed Item
Note
Author Rating
51star1star1star1star1star
Partager >>