Assurance décès : comment protéger vos proches

0

Contrat de prévoyance, l’assurance décès est une forme particulière du contrat de l’assurance-vie grâce auquel vous pouvez assurer un revenu à vos proches après votre mort. Et ce surtout si votre patrimoine n’est pas assez grand pour les mettre à l’abri en cas de disparition précoce. Voici tout ce que vous devez savoir à propos de l’assurance décès.

Les types de contrats d’assurance décès

Comme vous l’aurez certainement déjà compris, une assurance décès est un contrat dont l’objectif est d’assurer le versement d’un capital ou d’une rente à un ou plusieurs bénéficiaires. Ceci en cas de décès de celui qui a souscrit l’assurance. De ce fait, il faut souligner qu’il existe deux principaux types de contrats d’assurance décès :

  • l’assurance temporaire
  • l’assurance-vie entière.

Pour l’assurance temporaire, il s’agit de la solution la plus simple en matière prévoyance décès. En effet, il s’agit d’un type de contrat qui permet de protéger ses proches pour une période donnée. Ce sera donc à vous de choisir une date d’échéance au moment de la souscription afin qu’avant celle-ci un capital ou une rente éducation soit versé, après votre décès. Mais si au terme de ladite échéance le souscripteur est toujours vivant, le contrat prendra alors fin et les cotisations versées seront alors perdues. Soulignons qu’avec ce type de contrat d’assurance décès, il est possible d’adapter les capitaux garantis aux besoins. Aussi, son tarif varie en fonction desdits capitaux garantis et évolue en fonction de l’âge.

L’assurance-vie entière, quant à elle, est un type de contrat qui, comme vous l’aurez certainement déjà compris, n’a pas d’échéance et qui ne prendra fin qu’après le décès du souscripteur. De ce fait, il s’agit d’une formule beaucoup plus onéreuse. Par exemple, si vous devez garantir 10 000 euros, il faudra payer près de 60 000 euros en un coup ou verser 15 fois 6 000 euros par an. Elle est donc beaucoup plus recommandée aux quinquagénaires et plus qui cherchent à protéger leurs proches, un jeune enfant par exemple. Cela pourra également être utilisé pour financer les obsèques du souscripteur.

Pour bien choisir une offre, prenez donc le temps de faire un comparatif assurance décès complet.

Comment se fait le choix des bénéficiaires ?

Au moment de choisir les bénéficiaires du capital garanti dans le cadre d’un contrat d’assurance décès, plusieurs cas sont envisageables. En effet, le souscripteur peut opter pour un choix « par défaut » qui donne généralement la priorité au conjoint par mariage ou au partenaire par PACS, aux ascendants, aux enfants puis aux autres proches.

L’autre cas est qu’on peut demander à l’assuré d’énoncer lui-même les bénéficiaires, outres ceux prévus par défaut. Dans ce cas, il aura à les désigner dans son contrat en renseignant leurs informations exactes (nom, prénom, date et lieu de naissance) afin d’éviter d’éventuelle homonymie ou ambiguïté. Mais il est important de souligner que, pour la désignation particulière des bénéficiaires, l’assuré doit prendre en compte les différentes évolutions de sa situation. Il est notamment question de divorce, de l’arrivée d’un nouvel enfant, etc. Retenez donc que cela doit se faire après des réflexions bien mûries pour que vos volontés soient appliquées comme vous le souhaitez.

Angélique Saliada

Angélique Saliada

Ex journaliste chez Infosnice, Angélique Saliada est la rédactrice en chef de Liafa depuis mi-2016, elle a donné un vrai coup de boost à toute l'équipe dés son arrivée...
Merci Boss 😉 je prends plaisir à évoluer et à faire évoluer cette équipe de passionnés dans l'univers de la news dans ces thématiques particulières de l'immobilier, de la Banque et de la Finance.
Angélique Saliada
Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Partager >>