Vous avez plusieurs voitures, comment les assurer ?

0

L’assurance voiture est obligatoire sous la forme de la garantie responsabilité civile, même si vous pouvez également vous offrir des protections supplémentaires si vous en avez le besoin. Mais beaucoup de gens s’interrogent sur les possibilités qui s’offrent à eux lorsqu’ils cumulent plusieurs automobiles.

Avec une hausse du pouvoir d’achat progressive sur les dernières décennies, de plus en plus de ménages sont aujourd’hui en mesures d’acquérir plusieurs véhicules. Une possibilité fort pratique qui apporte également son lot de contraintes.

Ou stocker ma voiture dont la place est aujourd’hui prise par l’utilitaire nécessaire à mon travail ? Comment limiter les coûts de réparations sur des engins qui parfois roulent peu et sont plus enclins aux pannes ? Et surtout, dois-je doubler mon investissement automobile du coût d’une assurance voiture ?

Cet article revient sur les exigences légales, mais aussi sur les propositions des assureurs pour optimiser le coût d’une assurance auto supplémentaire.

L’assurance voiture : véhicule et conducteur

Juridiquement, en France, la loi comme les compagnies d’assurance considèrent que c’est le véhicule, et non le conducteur, qu’il convient d’assurer.

En effet, on estime ordinairement que comme un individu ne peut pas conduire deux automobiles à la fois, le risque porte sur la machine en priorité et non sur la personne.

En principe, donc, le conducteur qui achète un second véhicule, qu’il s’agisse d’un monospace, d’une moto, ou tout autre machine pouvant aller sur la route, doit souscrire une assurance voiture par véhicule.

Vous souhaitez par exemple investir dans un SUV ? Cliquez ici.

C’est embêtant, surtout quand on doit assurer des véhicules dont on se sert peu, alors qu’on pourrait imaginer un système permettant de porter son assurance auto d’une voiture à l’autre.

De surcroît, certaines assurances considèrent même qu’à partir du moment ou un usager ne peut avoir deux véhicules principaux en même temps, il ne convient pas de l’assurer. Il existe donc des compagnies qui vous refuseront la souscription à un autre contrat d’assurance pour un second véhicule principal.

Certains, également, pourraient être tentés, pour se soustraire à ces exigences, d’assurer son propre véhicule au nom de son conjoint ou de sa conjointe. On se doit toutefois de mettre en garde contre cette idée. Si vous êtes victime d’un accident ou tout autre pépin, vous vous exposez à des sanctions pour fausse déclaration.

Les alternatives envisageables

Garder le même assureur

La solution la plus simple, et la plus connue, reste d’assurer tous ses véhicules auprès du même assureur. Vous serez toujours obligé de contracter une assurance voiture pour chacune de vos machines, mais il vous sera possible de réaliser des économies.

En effet, comme pour une économie d’échelle, il arrive qu’une assurance auto propose des ristournes croissantes avec l’augmentation du nombre de véhicules que vous assurez auprès d’elle.

Attention toutefois, ces avantages plafonnent la majorité du temps à 20%, et ne résolvent pas le problème si vous ne pouvez pas cumuler deux véhicules principaux.

Les voitures de collection

Si vous lisez cet article parce que vous venez d’acquérir une voiture de collection, sachez que votre cas a été pourvu, et que vous pourrez inscrire plusieurs véhicules sur la même assurance voiture.

Prenez garde néanmoins, car les conditions d’usages sont alors très précises, et votre véhicule devra bien être reconnu comme véhicule de collection.

L’assurance de flotte automobile

Enfin, il est à noter que de l’assurance de flotte automobile, auparavant réservée aux entreprises, est désormais ouverte aux particuliers.

Plus d’informations sur les assurances de flotte en suivant ce lien.

Elles démarrent généralement à trois véhicules au minimum, et ne fonctionnent pas sur le système bonus-malus souvent utilisé pour l’assurance voiture – il y a chaque année réévaluation du tarif en fonction des sinistres.

Attention, car ce système ne permet pas de faire valoir son antériorité si on souhaite passer au système classique plus tard.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Angélique Saliada

Angélique Saliada

Ex journaliste chez Infosnice, Angélique Saliada est la rédactrice en chef de Liafa depuis mi-2016, elle a donné un vrai coup de boost à toute l'équipe dés son arrivée...
Merci Boss 😉 je prends plaisir à évoluer et à faire évoluer cette équipe de passionnés dans l'univers de la news dans ces thématiques particulières de l'immobilier, de la Banque et de la Finance.
Angélique Saliada
Partager >>