Que faut-il savoir avant d’investir dans des projets industriels ?

0

L’investissement dans un projet industriel peut être très bénéfique sur le plan fiscal lorsque l’investisseur souscrit au meilleur dispositif. En effet, les dispositifs de défiscalisation comme la loi Girardin prévoient des réductions d’impôt pouvant atteindre environ 120 % de la somme versée. Ce dispositif de défiscalisation présente des principes que l’investisseur devra respecter afin de bénéficier de ces réductions. Découvrez dans cet article les principales informations dont il faut disposer lorsqu’on désire investir dans les projets industriels.

Le principe du dispositif Girardin industriel

Le dispositif de défiscalisation Girardin est destiné aux entreprises des départements d’outre-mer (DOM) afin de les aider à surmonter les difficultés relatives aux coûts élevés liés au transport. Pour plus de facilités au niveau des investisseurs et des bénéficiaires, la société Ecofip accompagne ces deux acteurs dans cette activité de défiscalisation. En savoir plus sur son gérant Thibaud Assier de Pompignan sur le site http://www.thibaudassierdepompignan.com/.

Avec le dispositif de défiscalisation Girardin, l’État souhaite encourager les investissements industriels en accordant une réduction d’impôts aux investisseurs. Ainsi, l’investisseur qui souhaite effectuer une opération de défiscalisation à travers le dispositif Girardin devra contribuer au capital d’une société SARL, SAS ou SNC. Ce financement doit être destiné à un projet industriel éligible dans un TOM ou un DOM. Cette entreprise reçoit alors un matériel destiné à être utilisé sur une période de 5 ans. L’investisseur reçoit en contrepartie une réduction d’impôts sur le revenu avec la stratégie « one shot » : anticipation de l’impôt de l’année suivante afin de le réduire au maximum.

Les risques et les garanties, le taux de rendement

Les principaux risques en défiscalisation industrielle sont essentiellement sur les plans juridique et économique. Le risque juridique est d’investir dans un projet qui ne respecte pas les critères qu’exige le dispositif Girardin. Sur le plan économique, le risque est de voir la société utilisant le matériel déposer le bilan avant la fin des cinq ans prévus. Ainsi, pour limiter ces risques, il est conseillé d’investir uniquement sur les dossiers de défiscalisation industrielle qui bénéficient d’une garantie de bonne fin fiscale ou d’une approbation fiscale. En cas de doute, les acteurs spécialisés dans la défiscalisation en loi Girardin, tels que Thibaud Assier de Pompignan, gérant de la société Ecofip, sont disponibles pour accompagner les investisseurs.

Le taux de rendement de la loi Girardin industriel provient de la négociation entre le cabinet de montage et la société utilisant le bien, mais également du montant prélevé par le cabinet en charge de l’opération.

Thibaud Assier de Pompignan : monteur en loi Girardin depuis 25 ans

Thibaud Assier de Pompignan est diplômé de l’université de Paris-Dauphine en finance d’entreprises. Naturellement orienté vers le secteur économique, il s’est principalement intéressé à la région d’outre-mer à cause de son origine martiniquaise. Après avoir occupé plusieurs postes dans différentes entreprises, il bénéficie d’une expérience suffisante pour diriger Ecofip. Il s’agit d’une société qui s’occupe du montage et assure le financement des projets d’investissement à travers le dispositif Girardin. Constituée de professionnels du domaine bancaire, juridique et fiscal, la société assure au niveau des investisseurs et des entrepreneurs :

  • la maîtrise de l’univers des finances locales
  • la sécurisation des montages financiers
  • la facilité dans la gestion des opérations.

Thibaud Assier de Pompignan et toute son équipe mettent leurs savoir-faire et leur professionnalisme à la disposition des entrepreneurs industriels et des investisseurs.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Angélique Saliada

Angélique Saliada

Ex journaliste chez Infosnice, Angélique Saliada est la rédactrice en chef de Liafa depuis mi-2016, elle a donné un vrai coup de boost à toute l'équipe dés son arrivée...
Merci Boss 😉 je prends plaisir à évoluer et à faire évoluer cette équipe de passionnés dans l'univers de la news dans ces thématiques particulières de l'immobilier, de la Banque et de la Finance.
Angélique Saliada
Partager >>