La SCPI de rendement, comment fonctionne-t-elle ?

Pour ceux qui sont à la recherche d’une idée de placement intéressante et rentable dans l’immobilier, pourquoi ne pas choisir une SCPI. Avec ce type de placement, il est possible d’avoir un bon rendement, sans pour autant débourser une somme conséquente. En effet, il suffit de s’approprier une part d’un immeuble auprès d’une agence pour devenir propriétaire. Cependant, un des freins des investisseurs pour ne pas entrer dans ce type de placement, reste à priori la complexité du concept. Pourtant, en prenant bien le temps d’étudier le fonctionnement de la chose, ce placement devient alors plus simple.

La SCPI, un investissement à fort rendement

Si le succès des Sociétés Civiles de Placement Immobilier depuis les six premiers mois de 2016 perdure encore jusqu’à présent, c’est pour plusieurs raisons. La première étant certainement la rentabilité de ce type d’investissement. Avec un rendement moyen de 5% depuis ces dernières années, rien de tel qu’un placement qui marie la malléabilité des paperasses avec le caractère solide de la pierre.
Par rapport à celui de 2016, le rendement des SCPIest à la baisse pour cette année. En effet, celui-ci passe de 4,85% à 4,6%. En tout cas, si l’on compare ces chiffres avec les autres taux d’intérêts des autres types de placements qui s’avèrent également à la baisse (d’un côté, le livret A à 0,75% et le PEL à 1% d’un autre), il reste néanmoins un investissement fiable et à fort rendement. Par ailleurs, il offre une grande opportunité d’améliorer vos conditions en matière de fiscalité. Par exemple, le fait de faire une demande de crédit pour l’achat de ses parts de SCPI allège le taux d’intérêt de son emprunt. Ce qui permet de réduire par la suite son coût d’investissement.

Les démarches à suivre pour acheter un SCPI de rendement

Avoir un SCPI de rendement comme celui de chez https://www.valofi.com/ n’est pas le fruit de la chance, il faut bien choisir son type de SCPI. En général, il en existe deux types : le placement à capital fixe, et celui à capital variable. Dans le premier cas, la société de gestion fixe avec l’acheteur un plafond à ne pas dépasser sur le capital. Dans le second cas, c’est à la société de gestion de définir le capital à chaque souscription.
Après avoir définit son placement, il convient de s’intéresser de plus près aux différentes conditions fiscales. Côté fiscalité, la SCPI est totalement transparente. Les impôts sur les revenus assujettis au placement seront à la charge des associés. En cas de cession de part, une plus-value est imposée. Le prélèvement s’élève à 34,5% du montant de la plus-value. Ceci inclus plus concrètement, 19% d’impôt sur le revenu et 15,5% de prélèvement sociaux.
Pour profiter des avantages de l’investissement dans l’immobilier, la SCPI de rendement est un placement à envisager. Vos avantages sont : le faible coût, le rendement, la fiscalité. Mais encore faut-il ne pas se tromper dans le choix de son type de Société Civile de Placement Immobilier.

Partager >>

A propos de l'auteur

Ingénieur financier et titulaire d’une maîtrise en finance de marché, Adrien Carbaliau suit le secteur de l'épargne Chez Liafa depuis début 2016. Il écrit donc pour Liafa.fr pour informer le Public des dernières actualités sur l'immobilier et le monde de la Finance ou de la Banque, plus particulièrement en France...