Le monde de la santé a besoin de financements

0

Le cri qui retentit ces derniers temps durant les manifestations des soignants est bien souvent le même : ils manquent de moyens financiers pour parvenir à faire leur travail dans de meilleures conditions. L’État ne peut pas toujours subvenir à tous ces moyens, comme on l’a vu par le passé, et même très récemment durant la période de développement mondial de l’épidémie de Covid-19. Aujourd’hui, l’espoir est permis, avec le Ségur de la Santé. Pour autant il faudrait que la France trouve toujours plus de solutions à ces manques d’argent permanents dont la pandémie de coronavirus a montré toute l’ampleur. Et si c’était à nous de prendre le relais ?

Investir dans une SCPI

Ce qu’il faut, en plus de personnels qualifiés capables de travailler dans des conditions difficiles comme l’arrivée de tous ces patients malades du Covid-19 entre mars et mai 2020 dans les hôpitaux, ce sont des locaux. Euryale Asset Management a donc eu l’idée de mettre en place la SCPI Pierval Santé. Elle répond spécifiquement à cette demande, en finançant la construction de locaux exclusivement dédiés à la santé. Cela permettra, si les particuliers français choisissent d’investir dans ce produit de niche, de voir cette SCPI parvenir à ses fins.

La SCPI est une bonne solution

La société civile de placement immobilier est connue pour avoir de bons rendements, pour les investisseurs. Ceux-ci peuvent par ailleurs s’engager sur des investissements dans des proportions très diverses, qui permettent à tout un chacun de faire fructifier la somme dont il dispose. Or, aujourd’hui plus que jamais, tout le monde a besoin de pouvoir préparer son avenir sereinement. Notre système de retraites est en crise et, même si la réforme prévue par Emmanuel Macron et Édouard Philippe voit le jour, rien ne dit qu’elle permettra à tout le monde d’être satisfait et confiant dans l’avenir. Alors un placement sûr est une solution plus rassurante. Les institutions bancaires et le secteur de l’immobilier prendront donc le relais.

Partager >>