SCPI : Comment ne pas alourdir sa fiscalité ?

0

Entre immobilier locatif traditionnel ou immobilier locatif nouvelle génération avec la SCPI, il est difficile de s’y retrouver lorsqu’arrive la période de déclaration fiscale. Que faut-il déclarer ? Ou faut-il déclarer ? Tant de paperasse à remplir et de questions qui vous embêtent un peu plus chaque année.

L’impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) a remplacé l’Impôt sur la Fortune (ISF). Cette mesure prise par l’Assemblée Nationale au 1er Janvier 2018 revient à sortir du patrimoine taxable de l’ISF : les placements financiers, l’épargne et les autres valeurs mobilières du patrimoine. Les valeurs immobilières restent soumises à cet impôt comme elles l’étaient à l’ancien Impôt sur la fortune (ISF)

Loin d’avoir froid aux yeux, les contribuables français soumis à l’IFI disent oui à l’investissement immobilier locatif ! Véritable aubaine et marché en pleine croissance, nombreux sont ceux qui se sont laissé tenter par le placement SCPI.

La raison ? Une méthode simple donne la possibilité aux particuliers de profiter des multiples avantages qu’offre le placement SCPI, sans alourdir leur feuille imposition.

Le démembrement temporaire de propriété, la clé pour atténuer l’IFI

Pour les épargnants friands des performances exceptionnelles des SCPI de rendement (4,43% en moyenne en 2017) ne souhaitant toutefois pas alourdir leur Impôt sur la Fortune Immobilière, une solution aux nombreux atouts existe : le démembrement temporaire de propriété.

Cette technique patrimoniale met en relation deux parties : le nu-propriétaire et l’usufruitier. Le premier détient la propriété du bien, tandis que l’usufruitier, durant toute la période du démembrement (5, 7 ou 10 ans en fonction des SCPI), en tire profit. Ainsi, c’est l’usufruitier qui perçoit les loyers nets, versés tous les trimestres par les SCPI.

Très prisée par les épargnants soumis à l’IFI, cette technique permet d’en atténuer efficacement les effets. En devenant nu-propriétaire d’un bien, vous achetez vos parts de SCPI avec une décote comprise entre 20% et 30%. Autre avantage de taille, durant toute la durée du démembrement, vous n’avez ni impôt sur le revenu ni contributions sociales à acquitter. C’est donc tout à votre avantage ! Avec les SCPI acquises en démembrement temporaire de propriété, vous profitez des meilleurs rendements du marché, vous achetez vos parts de SCPI moins chers, vous anticipez votre avenir et vous tirez profit de vos liquidités ; bien entendu, tout cela, sans alourdir votre fiscalité !

Pour en savoir plus concernant l’acquisition de parts de SCPI en démembrement temporaire de propriété contactez les experts de La Centrale des SCPI au 01.44.56.00.23.

Détenteur de parts de SCPI, La Centrale des SCPI rempli votre déclaration fiscale pour vous

Pas juste un courtier en immobilier spécialisé en placement SCPI, La Centrale des SCPI propose chaque année à ses clients de remplir gratuitement leur déclaration de revenus. C’est donc un service complet qui ne vous coûte rien, que propose le 1er distributeur de SCPI en ligne : accompagnement personnalisé, sélection des meilleures SCPI répondant pleinement à vos objectifs, accompagnement à la souscription et même réalisation des déclarations des revenus. Gage de sérénité sans précédent, rendez-vous au 15 rue Saint Roch, 1er arrondissement de Paris, pour bénéficier des précieux conseils d’experts en SCPI.

Avertissement

L’investissement dans une SCPI n’est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d’achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d’être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Angélique Saliada

Angélique Saliada

Ex journaliste chez Infosnice, Angélique Saliada est la rédactrice en chef de Liafa depuis mi-2016, elle a donné un vrai coup de boost à toute l'équipe dés son arrivée...
Merci Boss 😉 je prends plaisir à évoluer et à faire évoluer cette équipe de passionnés dans l'univers de la news dans ces thématiques particulières de l'immobilier, de la Banque et de la Finance.
Angélique Saliada
Partager >>